Conduire le verger cidricole

/ / cidre, Formation, formations courtes

Durée

210 heures en centre réparties sur 6 semaines de septembre à mai et 105h de stage à réaliser.

Dates

Formation de fin septembre à mi-mai. 

Tarif

2940€
Financements possibles :
– Compte Personnel de Formation
– VIVEA
– Financement par France Travail
– Plan de développement des compétences entreprise
– Auto-financement
– Rémunération possible selon votre statut.

Responsable de stage

Frédéric VIEILLARD

Taux de réussite

Non concerné - nouvelle formation

Taux d'insertion

Non concerné - nouvelle formation

Taux de satisfaction

Non concerné - nouvelle formation

Fiche Formation

Télécharger la fiche formation

Adresse

CFPPA «Le Robillard»
938 Route du Lycée Agricole
Lieury 14170 St-Pierre-en-Auge

Nous contacter

02 31 42 61 06
cfppa.le-robillard@educagri.fr

Accéder au formulaire de contact

Objectifs

La formation “Conduire le verger cidricole” est un bloc de compétences dépendant de la formation Cidriculteur inscrite au RNCP (RNCP39119 – Certificateur : CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE PROMOTION AGRICOLE LE ROBILLARD – Date de publication de la fiche : 31-05-2024 – Date d’échéance de l’enregistrement : 31-05-2027).

Les objectifs de cette formation sont de permettre aux utilisateurs de : 

  • Raisonner l’implantation du verger selon le mode de conduite retenu
  • Implanter un verger
  • Réaliser le suivi du verger
  • Mettre en œuvre les itinéraires techniques adaptés 
  • Organiser la récolte
  • Réaliser la récolte.

Public visé

  • Particuliers
  • Stagiaires de la formation Cidriculteur
  • Agriculteurs intéressés par une diversification 
  • Salariés agricoles désireux de conduire un verger cidricole. 

Conditions d'admission

  • Être âgé d’au moins 18 ans
  • Justifier d’une certification professionnelle égale ou supérieure au niveau 4 ou justifier d’une pratique professionnelle dans la filière cidricole de 2 ans minimum
  • Ne pas présenter de contre-indication médicale avérée en lien avec les travaux visés par le métier.

Personnes en situation de handicap :

La formation est accessible aux personnes en situation de handicap. Une référente est à votre écoute pour répondre à vos questions.

Modalités d’entrée :

Inscription avant l’entrée en formation prévue à la fin du mois de septembre.

Débouchés professionnels

  • Responsable de verger cidricole 
  • Responsable de culture en arboriculture cidricole
  • Ouvrier en arboriculture cidricole

Poursuites d'études

Cette formation peut être complétée avec les autres blocs de compétences dépendant du titre “Cidriculteur“.

Contenu

Raisonner l’implantation du verger selon le mode de conduite retenu, en déterminant les caractéristiques agroenvironnementales de chaque parcelle, en prenant en compte la réglementation et/ou le cahier des charges relatif aux signes de qualité envisagés, en sélectionnant les porte-greffes et les variétés de pommes et/ou de poires, en favorisant la biodiversité et en intégrant les enjeux climatiques et la gestion de l’eau au verger, en vue d’atteindre les objectifs de production.

Implanter un verger, après avoir préalablement préparé les scions, les sols et le jalonnement des parcelles, en veillant à la protection des jeunes arbres, en mettant en place des tuteurs ou un palissage le cas échéant, en creusant la terre et en positionnant les arbres dans les trous réalisés, le tout manuellement ou mécaniquement, en arrosant les jeunes plants et en installant un couvert végétal le cas échéant, pour obtenir un verger durable et pérenne.

Réaliser le suivi du verger en s’appuyant le cas échéant sur un système de veille sanitaire individuel ou collectif, en observant régulièrement le développement et l’état sanitaire des arbres, en contrôlant la fertilité du sol, en prenant en compte la réglementation et le cas échéant les cahiers des charges relatifs aux signes de qualité applicables à l’entreprise, en enregistrant les données dans le cahier de culture, de manière à décider des interventions culturales à mettre en œuvre.

Mettre en œuvre les itinéraires techniques adaptés, éventuellement en appliquant les traitements phytosanitaires ou méthodes alternatives et complémentaires dans le respect de l’environnement et de la réglementation, en utilisant les équipements et matériels adaptés et dans le respect des règles de sécurité et en assurant l’entretien de premier niveau sur ces équipements et matériels, en vue de favoriser le développement et la croissance de l’arbre.

Organiser la récolte, en prenant en compte la réglementation et le cas échéant les cahiers des charges relatifs aux signes de qualité applicables à l’entreprise, en définissant le moment le plus opportun en fonction de la maturité des fruits et de leur état sanitaire, en choisissant la technique de ramassage adaptée aux objectifs de transformation et/ou de commercialisation, en organisant le matériel, les équipements et les moyens humains nécessaires en amont, dans le but de ramasser des fruits de qualité optimale.

Réaliser la récolte, en ramassant les fruits manuellement ou mécaniquement, en réglant la ramasseuse le cas échéant, en réalisant le stockage intermédiaire, en triant et stockant les pommes et/ou poires par lots, en organisant le transport selon la réglementation et dans le respect des règles de sécurité et d’ergonomie, en vue de disposer d’une matière première saine, loyale et marchande pour sa propre production ou pour la commercialisation.

Les plus de notre formation :

  • Mises en situation pratique au hall cidricole et dans les vergers
  • Nombreux intervenants professionnels experts de la filière cidricole
  • Réseau d’anciens stagiaires développé dans la filière.

Modalités pédagogiques

  • Mises en situation pratique au hall cidricole et dans les vergers
  • Tutorat chez des cidriculteurs
  • Stages en entreprise cidricole.

Modalités d’évaluation :

Réalisation d’un support écrit et évaluation orale : Le candidat rédige un support écrit, dans lequel il propose l’analyse détaillée d’un verger existant en production et du chantier de récolte réalisé sur ce verger .A la suite, le candidat propose un changement d’orientation fictif ou réel et les solutions techniques qu’il compte mettre en œuvre. Pour chaque solution, il précise les moyens utilisés. Le candidat présente et argumente son support écrit devant le jury d’évaluation.

Mise en situation réelle d’observation d’un verger dans sa globalité et entretien oral sur l’implantation d’un nouveau sujet : en situation pratique dans un verger de référence, le candidat doit élaborer un diagnostic de l’état du verger à un instant T (observation qualitative et quantitative). Le candidat dispose d’un temps d’observation, puis réalise une restitution synthétique au jury d’évaluation. Ensuite, à partir d’un sujet choisi par le jury d’évaluation, le candidat doit commenter le port de l’arbre, la vigueur des pousses de l’année, ainsi que les éventuels défauts à corriger. Le candidat doit également expliciter les différentes étapes de la plantation d’un arbre. Enfin le candidat propose et argumente une intervention culturale à mettre en œuvre à la suite de son diagnostic.

Modalités pratiques

Hébergement et restauration sur place possibles (voir la rubrique “Vie du Centre” sur notre site internet)

Demande d'informations et/ou inscription

Cette formation a retenu votre attention ? N’attendez pas et contactez nous dès maintenant pour nous demander plus d’informations ou débuter votre inscription.

Vous pouvez nous écrire via notre formulaire de contact en cliquant ici, ou bien en nous envoyant un message à cfppa.le-robillard@educagri.fr .

Mon compte personnel formation (CPF)

Nous contacter.